French (Fr)English (United Kingdom)

Un artisanat de qualité

Les bijoux Charles DURET sont réalisés sur une base d’étain qui, après avoir été bufflés* et tamponnés* à la main sont par électrolyse soit, dorés à l’Or fin 24 carats soit argentés.

Dans un soucis de qualité et conformément à la législation Européenne, les bijoux Charles DURET ne comportent pas de nickel ce qui permet d’éliminer les risques d’allergies.

Travail manuel du bijou

Buffler :

Poncer manuellement la matière afin d’éliminer « la peau » des pièces en sortie de fonderie. Anciennement, des disques en peau de buffle étaient utilisés, sur lesquels des abrasifs étaient renouvelés régulièrement par collage.

Tamponner :

Finaliser la pièce avant le traitement de surface par un polissage manuel réalisé à l’aide de disques de feutrines et de pâte à polir les métaux.

Traitement de surface électrolytique :

Afin d’unifier les différents éléments composant le bijou (étain, soudure, apprêt métallique en laiton), une couche de cuivre alcalin est déposée. Pour récupérer la brillance du polissage manuel, une couche de cuivre acide est ensuite rajoutée. Puis les bijoux passent dans un bain de bronze. Enfin, l’or ou l’argent est déposé.

Finition du bijou :

Avant d’assembler les différents éléments constituant le bijou, les pièces argentées sont vernies afin d’éviter leur oxydation. Une patine à l’ancienne au noir d’ivoire est ensuite passée manuellement sur les bijoux, ce qui permet de porter des accessoires plus généreux en estompant leur aspect clinquant éventuel et en accentuant les reliefs.

Finition du bijou